Endorah-RPG

Venez rejoindre les troupes d'Endorah à protéger leurs royaumes, et repousser l'invasion des Indross !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un retour glacial (Auberge)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 23/12/2017


Feuille de jeu
Pièces d'or:
5000/5000  (5000/5000)
Points de vie:
200/200  (200/200)
Armes:

MessageSujet: Un retour glacial (Auberge)   Mar 23 Jan - 21:50

- C'est vous, Ivan Barzka ? entendait Ivan derrière lui, d'un ton amical.


Ivan se retournait alors
brusquement. Il voyait un homme, se dressant alors devant lui et qui correspondait parfaitement à la description que lui avait faite Autharis. De plus, le parchemin qu'Ivan tenait entre ses mains semblait lui être familier.

- Oui. lançait t-il d'un ton confiant.

L'ambiance de l'Auberge était à la fête, les gens riaient sans retenue, buvaient jusqu'à plus soif, mangeaient avec un grand appétit. Il était très rare qu'une bagarre ou que des tensions aient lieu ici. Ce lieu est d'ailleurs très réputé pour ses festivités et cette chaleureuse ambiance.
l'Homme, impressionné par Ivan, lui rétorquait alors, poliment :

- Je.. je vous salue ! Je suis honoré de vous rencontrer monsieur Barzka et je vois que vous avez reçu le parchemin, alors si vous voulez bien me suivre, je vous...

Ivan, le stoppant net dans son discours, rétorquait immédiatement :

- Je n'irais nulle part. D'abord, qui êtes-vous et qu'est-ce que vous me voulez ? lançait froidement Ivan.

l'Homme, surpris de la réaction d'Ivan, lui racontait alors calmement :

- Allons, allons ! Du calme monsieur, je ne veux pas vous importuner ! Mais... en effet, vous avez raison, je ne me suis pas présenté et... c'est très impoli de ma part ! veuillez... veuillez m'excuser !
Je suis Lotharion. Lotharion Livinder, et j'ai été chargé de vous accueillir ici, dans cette magnifique Auberge. Je travaille depuis quelques années pour une jeune femme du nom de Lagertha. C'est elle qui m'emploie et elle m'a demandé de vous contacter, et de vous
emmener jusqu'à elle. Elle est... très intéressée à l'idée de vous rencontrer. Vous... vous voulez boire un verre ? Je vous l'offre pour me faire pardonner !

Ivan, méfiant, demandait alors :

- Non. Elle ne vous a même pas dit pourquoi moi ? Dans quel but ? Des détails peut-être ? disait-il.

Lotharion, lui répondait d'une voix gênée :

- Non je... non. Vous savez, je ne suis qu'une sorte de messager et je... je ne connais pas les intérêts que mademoiselle Lagertha a pour vous. Elle ne m'a rien indiqué, si ce n'est de vous faire venir et vous accueillir ici puis de vous donner le lieu de rendez-vous, le jour où nous nous rencontrions enfin. Et... c'est aujourd'hui, haha !
lançait-il en riant avec un ton toujours aussi gêné.

Ivan, très curieux à l'idée de voir que quelqu'un s'intéresse à lui, demandait alors à Lotharion :

- Bien... et il est où, ce lieu de rendez-vous ? rétorquait Ivan.

Lotharion, se dirigeant vers la sortie de l'Auberge, répondait aussitôt :

Oh, euh... je vais vous y emmener ! C'est la moindre des choses. De toute façons, je n'ai plus de raisons d'être ici. Mais rassurez-vous, ce n'est pas très loin. Dix à quinzes minutes à cheval, maximum. Vous voyez la Tour de Garde au loin, vers le Sud ? Là-bas, se trouve des habitations, des diverses boutiques. On y trouve de tout, des elfes, des humains, des nains... Bref comme ici. Le lieu est très varié, et très intéressant si vous décidez de jeter un oeil...Enfin bon, elle possède une boutique, Le Diamant Noir.
Elle ne s'en occupe pas vraiment mais c'est à elle qu'elle appartient. On peut y trouver des vêtements, et aussi quelques bijoux. Actuellement, c'est le tisserand du village qui est à la tête. Il fait du très bon travail ! racontait Lotharion.

Ivan rétorquait tout simplement :

- Dans ce cas, je vous suis. Ne traînons pas. disait-il.
[color:6fe2=#898989
Lotharion faisait alors un signe de tête à Ivan et ils se dirigeaient vers l'écurie afin d'y récupérer leurs chevaux respectifs.
Sur le trajet, à dos de leurs chevaux pendant que le soleil se couchait, Lotharion racontait avec passion à Ivan l'importance de l'Auberge, qu'elle faisait vivre cet endroit, que les gens se sentaient heureux en y allant. C'était un moyen pour les gens d'ici de s'amuser, d'avoir un peu de bonheur lorsqu'ils pouvaient se sentir seuls ou malheureux.

Ivan se contentait d'écouter les paroles de Lotharion, il regardait la Tour de Garde au loin, et à force il se perdait dans ses pensées, il se rappelait quand lui aussi, il se sentait heureux, qu'il vivait sa vie avec joie, et que surtout, il était entouré de ses proches, bienveillants.
Mais rapidement, il se remit à penser à Lagertha. Sa grande méfiance lui disait de rester sur ses gardes, que cela pourrait-être un piège après tout, quelqu'un pourrait s'en prendre à lui pour terminer le travail, car, au final, il est le dernier des Barzka.


Après une dizaines de minutes à chevaucher vers le Sud, ils étaient tous deux arrivés à l'entrée de la petite ville. Il faisait presque nuit. Le ciel devenait de plus en plus sombre.
Lotharion lançait à Ivan :


- C'est par ici, à droite ! Nous devons prendre la petite ruelle à la prochaine à gauche, continuer un peu et nous y sommes. lançait Lotharion.

Ivan, n'étant pas très bavard faisait un signe de tête à Lotharion, en guise de compréhension. La ville était plutôt petite, mais malgré l'obscurité on pouvait y voir encore de l'activité. Cette ville est surtout connue pour sa Tour de Garde, qui surplombe le reste de la ville. Elle se situe à l'entrée de la ville et permet surtout de contrôler les marchandises qui traversent et sortent de la ville. Le commerce est une activité très importante et qui est très développée. Il y a même un petit port pour les transports maritimes, car le Grand Fleuve était une route commerciale maritime très empruntée. On pouvait y voir énormément de boutiques pour diverses choses, des pêcheurs, des chasseurs, des tisserands, des forgerons, un guérisseur et même des bordels dans les coins de la ville.


Après un court moment à admirer la beauté de la ville, cette fois, ils y étaient. La boutique du Diamant Noir. Ivan reconnaissait immédiatement le symbole sur le panneau de la boutique, en forme de pierre précieuse sombre. Ils descendaient alors de leurs chevaux, et se dirigeait vers la porte. Ivan, observait rapidement les alentours. Il n'y avait rien de bien intéressant, seulement des habitations et un forgeron qui fermait sa boutique, au loin.

Lotharion, une fois devant la boutique ouvrait la porte, en s'écriant :


- Bonjour Zoldan ! Comment vas-tu ? Sais-tu si Lagertha est ici ? J'ai.. quelqu'un à lui présenter. disait-il tout en faisant un signe de tête pour montrer Ivan derrière lui, qui s'avançait vers la boutique.

Zoldan, très amical répondait alors :

- Haha ! Salut vieille canaille ! Je vais bien merci. Elle est dans l'arrière boutique, tu prends les escaliers.
disait-il.

Lotharion, amusé, se déplaçait en direction des escaliers et rétorquait aussitôt :


- Merci mon ami ! Je vais bien également, enfin, pour l'instant haha !
lançait-il en riant.

Zoldan était un homme âgé d'une quarantaine d'années. Sur son visage on peut remarquer des cicatrices sur son front moyennement profondes. Il était de carrure normale, dans la moyenne. Clairement, ce n'était pas un guerrier mais il donnait l'impression qu'il savait se défendre. Ses cheveux étaient courts et grisonnants, ses yeux étaient de couleur noisette. Son visage était assez épais, son menton étant assez allongé et large. Sa barbe était taillée et fine, ce qui semblait lui donner un air plus jeune.
Son allure était de nature noble, tout comme ses vêtements.

Ivan rentrait alors dans la boutique. Elle était assez grande et plutôt bien organisée. On pouvait voir au centre des bijoux, et sur les longs des murs de sublimes tissus de diverses couleurs. Ivan restait méfiant, il lançait des regards perçants à chaque recoin de la boutique, à essayer de repérer quelque chose de louche. Après tout, il ne savait pas à quoi s'attendre. *Mieux vaut être prudent pour une fois* se disait-il.

Zoldan, le saluait d'un hochement de tête. Il se méfiait d'Ivan, son air était menaçant et ne plaisait pas trop à Zoldan. Il le surveillait d'un oeil discret.

Ivan avançait d'un pas lent dans la boutique, il restait là à regarder les différents objets que proposait la boutique. Il regardait de temps en temps en direction de Zoldan, sans vraiment faire attention au fait qu'il était surveillé, et de près.
Ivan s'approchait de Zoldan. Il avait deviné qu'il tenait quelque chose dans sa main, bien que la majeure partie de son corps soit cachée derrière le comptoir.

C'est alors qu'Ivan, un peu amusé, lançait d'un ton hautain :


- Vous croyez vraiment pouvoir m'arrêter, si je suis une menace pour vous ? lançait-il.

Zoldan, très sérieux répondait alors :


- Un conseil, ne faites pas de bêtises. Vous ne m'inspirez pas confiance, jeune homme. rétorquait-il.

Ivan ricanait l'espace de quelques secondes, puis, son ton devenait très sérieux et au moment où il allait répondre, Lotharion descendait des escaliers et lançait à Ivan :

- Ivan ? Elle sera là dans deux minutes ! Montez donc !

Ivan, regardait Zoldan une dernière fois, puis montait les escaliers. À l'étage se trouvait une porte ouverte, et menait dans une grande salle aux couleurs chaleureuses, remplie de divers meubles, avec des parchemins sur les étagères, des grimoires dans des bibliothèques, une table et des chaises dans le recoin à gauche, ainsi que des morceaux de tissus et divers outils de tisserands et de bijoutiers un peu partout dans la salle.

Lotharion disait à Ivan :

- Bien, veuillez vous asseoir ici, je vous prie. Je vais lui dire que vous l'attendez. disait-il en partant vers la droite dans la salle.

Ivan, attendait alors. Il essayait d'analyser son environnement, à trouver quelque chose d'anormal, mais tout semblait en ordre. Il repensait à Zoldan qui se trouvait en bas avec un sourire en coin, amusé de son comportement. Il n'avait pas eu le temps de s'impatienter qu'on pouvait entendre Lotharion dire à haute voix plus loin dans la pièce :

- Le voici, mademoiselle ! Comme vous me l'avez demandé !
s'écriait-il.


Ivan, voyait alors s'avancer une jeune et très belle femme aux formes féminines vêtue de vêtements aux couleurs sombre vers lui...


[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un retour glacial (Auberge)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endorah-RPG :: Endörâh :: Lieux divers :: Auberge-